Jump to content
Sign in to follow this  
Followers 2
riviouveur

A noter si vous comptez placer une cache

Recommended Posts

Petite demande de Groundspeak:

 

Quand vous redigez la description d'une cache, merci de ne pas mettre des balises HTML dans le champ "Who placed the cache?".

 

Depuis quelques semaines, les géoplaceurs profitent du fait qu'on peut inclure ces balises pour faire en sorte que leur nom apparaisse en couleur, ou qu'il se balade de droite à gauche, etc.

 

En effet, ces balises provoquent plusieurs problèmes, principalement pour des logiciels qui traitent les résultats des "Pocket Query", et avec d'autres "add-ons" des pages du site (ex: certains scripts "Greasemonkey")

 

Merci!

Edited by riviouveur

Share this post


Link to post

Quelques indications pour les placeurs d'une multi cache:

 

1. Merci de faire en sorte que le waypoint principal (GCxxxxx) correspond à la première étape de la cache ("WP1"). Souvent le GCxxxxx correspond au parking, ce qui n'est pas le but (on peut indiquer le parking via un "Additional Waypoint").

 

2. Il est indispensable d'indiquer, sous forme de "Additional Waypoint":

- L'emplacement de la cache finale (WP du type "Final")

- Les coordonnées de toute étape physique intermédiaire que vous aurez placé, style microcache, plaquette, etc (WP du type "Stages of a Multicache").

En effet, ces deux types de WP sont soumis aux règles de "proximité" (161m entre chaque élémént physique des différentes caches, sauf qu'à l'intérieur d'une même multicache il n'y a pas de limitation, donc on peut avoir une micro intermédiaire à 50m d'une autre micro de la même cache ou du final de la même cache).

 

3. Il est facultatif d'indiquer, sous forme de "Additional Waypoint":

- Les coordonnées des étapes "virtuelles", où vous n'avez rien placé, comme par exemple un panneau où on lit une date, ou une maison sur laquelle on compte les fenêtres (WP du type "Question to Answer")

- D'autres points d'intérêt ("Reference Point"), départs de sentier ("Trailhead"), ou parking.

 

Merci d'éviter d'avoir deux WP du type "Final". Si vous avez un WP fictif auquel il faut rajouter des valeurs numériques pour trouver le final, il devrait probablement être un "Reference Point".

 

L'intérêt d'avoir ces points saisis dans le système est que vous aurez ainsi "toute la cache" sous forme d'un seul téléchargement au format GPX.

 

4. Pour chaque WP additionnel, vous pouvez cacher de vue du chercheur, soit rien, soit juste les coordonnées, soit l'existence même du WP. Bien sur, pour le final, vous choisissez l'une des deux dernières options. Attention, si vous téléchargez un fichier GPX manuellement à partir de la page de votre propre cache, il contiendra le WP final. Pas de panique, cette information n'est incluse que pour le propriétaire de la cache.

Edited by riviouveur

Share this post


Link to post

Il est vivement conseillé de marquer l'extérieur de votre cache avec la mention "Géocache" et, s'il reste de la place, "Contenu Inoffensif".

 

Le marquage "Géocache" sert non seulement comme un peu de publicité pour notre activité (dans le cas où un moldu la trouve), mais aussi, dans le monde Francophone, à distinguer les Géocaches des Cistes. Les deux jeux ont beaucoup de points en commun, dont le fait que les endroits propices au placement d'une cache le sont aussi souvent pour un (ou plusieurs :D) cistes. Toute confusion entre les deux risque de nuire à l'image et à la pratique des deux jeux, qui sont autrement parfaitement capables de co-exister.

 

Il est aussi important pour le géochercheur de savoir qu'il a effectivement trouvé la cache, pour éviter non seulement des discussion du type "tu n'as pas signé le log", mais aussi que les objets voyageurs (TB, geocoin, etc) ne soient pas déposés dans des cistes, où leur espérance de vie est assez limitée.

 

En ce qui concerne "Contenu Inoffensif": oui, si la cache se trouve dans une ammobox en face de l'entrée de l'Elysée, cela ne prouve pas qu'il ne s'agit pas d'une bombe. Mais ce texte pourrait bien rassurer celui qui trouveura la cache en forêt (et/ou ses parents).

Share this post


Link to post

Il me semble qu'il y a une mécompréhension des "guidelines" sur les placements "commerciaux" dans le cas de quatre caches qui ont été publiées sur Paris aujourd'hui (en voici une; d'autres caches dans la même série sont apparues dans d'autres grandes villes européennes).

 

Ces "guidelines" se trouvent ici. Je vous invite à les consulter, notamment le paragraphe 2.6 (qui commence par "On very rare occasions"). Je peux vous en fournir une traduction si vous le souhaitez, mais grosso modo: les caches commerciales peuvent être autorisées, avec l'accord de Groundspeak.

 

Cet accord est donné suffisamment rarement que beaucoup de joueurs n'en ont jamais entendu parler, et donc la vision courante qu'ils ont formé des "guidelines" est "Aucune cache à but commercial tu ne publieras". Ce qui est donc seulement presque toujours vrai...

 

Il n'est pas d'ailleurs une coincidence que les caches en question ont été publiées par MissJenn, une des "Lackeys" (employé[e]s) de chez Groundspeak, et non par un reviewer volontaire. C'est aussi un moyen de distinguer entre les responsabilités de chacun, bien que les reviewers locaux dans chaque pays ont assisté avec la recherche d'endroits pour la plupart des caches de la série.

 

Si les caches commerciales sont normalement interdites, c'est pour éviter que tout et n'importe qui utilise le site Geocaching.com pour ses propres fins publicitaires. En tant que propriétaire du site, Groundspeak a quand même le droit de décider ce qu'y figure.

 

D'ailleurs, la série des caches connue sous le nom "Project A.P.E.", publiée en 2002, était elle aussi 100% "commerciale" - elle servait à promouvoir un film. La société 20th Century Fox avait payé pour placer ces caches (et pour avoir un logo spécifique, détail qui manque dans le cas des caches à Paris). Pourtant, trouver l'une des deux caches de cette série qui reste, est une ambition de bon nombre de geocacheurs. Je n'ai jamais entendu parler de quelqu'un qui trouvait cette série inadmissible à cause de sa côté "commerciale".

Share this post


Link to post

Bien qu'il est entièrement possible (voire, dans la plupart des pays, plutôt la norme) d'organiser un event sans placer de nouvelles caches, il semble que c'est une activité assez populaire. :)

 

Concernant la publication même de ces caches, nous vous recommandons de mettre, de façon provisoire, quelque chose dans le titre du style [Event TrucMuche], ainsi qu'une mention dans la "Note to Reviewer" qu'il s'agit d'une cache pour l'event (ceinture et bretelles...). Ensuite, activer la cache dès que le texte est prêt ; comme cela nous pouvons la contrôler et mettre la cache de côté. Nous allons ensuite désactiver la cache avec un message du style "OK pour l'event, merci de réactiver 3 jours avant" ; charge à vous de la réactiver ("enable listing") le moment venu. La cache sera alors probablement verrouillée pour éviter tout changement, et vous recevrez une note de confirmation.

 

Si l'heure de la publication est plus ou moins critique ("pas avant" ou "surtout avant" une heure X), merci de signaler cela aussi. Rien n'est garanti, mais nous ferions de notre mieux.

Edited by riviouveur

Share this post


Link to post

Il arrive de plus en plus souvent que les placeurs essaient de créer des séries de cache avec un thème, en plaçant une ou deux caches de la série et invitant les autres à suivre leur exemple. Ceci prend parfois la forme d'une "obligation sur le FTF", ou alors une série "A-Z du departement". Or, il va falloir faire très attention pour qu'une telle cache soit (désormais) publiée.

 

En effet, suite à de nombreux incidents (dont aucun en France/Wallonie/Bruxelles à ma connaissance, mais ce n'est qu'une question de temps avec la croissance de propositions de ce type) où les joueurs n'ont pas, aux yeux des créateurs de la série, suffisamment respecté les "règles" de la série, et ont été les victimes d'un niveau de harcèlement assez choquant par la suite (cet harcèlement ayant souvent lieu en dehors du site Geocaching.com, ce qui laisse Groundspeak impuissant pour intervenir), il ne sera plus accepté de cache qui impose une quelconque contrainte ou obligation, soit pour les chercheurs (notamment, mais pan uniquement, le FTF), soit sur toute autre personne qui souhaiterait (ou justement non) placer sa propre cache sur le même thème.

 

Environ tout ce qui est désormais acceptable, c'est une invitation ouverte, du style "si vous avez aimé l'idée de la série dont cette cache fait partie, n'hésitez pas à en créer une vous-même", éventuellement avec des petits encouragements (positifs et non-limitants) d'avancer la lettre de l'alphabet, vérifier que le numéro n'existe pas encore, etc. Le ton doit être super ouvert et les mots comme "vous devez", "il faut", "voici les règles à respecter" sont proscrits, afin de garantir que personne ne se sente mal à l'aise car il ou elle n'aurait pas rempli telle ou telle condition. Avec un peu de chance, la communauté locale/régionale s'organisera autour de cela sans trop de problèmes.

 

Evidemment, rien n'empêche de planifier des séries "hors circuit" entre placeurs, par exemple par le biais des forums régionnaux, etc.

 

Cette décision vient de Groundspeak et les reviewers sont tenu[e]s de veiller à ce qu'elle soit respectée. Comme toujours, un placeur qui n'est pas d'accord avec une décision d'un reviewer peut archiver sa cache (pour des raisons techniques; le désarchivage suit en cas d'appel réussi) et écrire à appeals@geocaching.com, en mentionnant bien sûr le numéro GCxxxxx de la cache.

Edited by riviouveur

Share this post


Link to post

Les reviewers pour la Belgique francophone, ainsi que Groundspeak et Geocaching.be, ont été contactés par Département de la Nature et des Forêts du Service Public de Wallonie (le SPW-DNF) concernant le placement de certaines caches en zones sensibles.

 

Il s’agit de deux types de terrain:

- Les forêts, où il est interdit de sortir du sentier, et donc les caches éventuelles devraient être placées dans les 2-3m du bord du chemin.

- Les réserves naturelles, où les règles sont différentes selon la réserve individuelle (allant jusqu’à interdiction totale de placer des caches).

 

Nous travaillons étroitement avec le SPW-DNF afin de mettre en oeuvre des mesures qui permettront de maintenir le geocaching là où c’est encore possible, tout en respectant les lois et la protection de la nature.

 

Les propriétaires des caches dans les forêts ou réserves naturelles wallonnes sont priés de vérifier que leur cache est compatible avec les conditions d’accès à ces terrains. Les reviewers ne disposent pas encore d’une base de données complète de ces zones, mais vous pouvez éventuellement trouver des informations dès maintenant via ce site.

 

A noter que le SPW-DNF possède un compte sur Geocaching.com. Si, en tant que propriétaire d’une cache, vous recevrez un e-mail ou un log sur votre cache de la part de ce compte, sachez que c’est “du vrai”.

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  
Followers 2

×